logo SV

Sortie Vauhallan

Tabloïd à la gloire de la liste BimBimGo
Dans 1 an et 334 jours, Une nouvelle ère s'ouvrira

<<< >>>

L’horoscope d’un GEP

Le 22-06-2014 à 13:55

Après avoir choisi les plages dorées de Buenos Aires, le bush australien ou encore le label de la so prestigious University of Pennsylvania, au détriment du rude hiver jovacien délivrant son quota de boue, tel un cadeau empoisonné à la fin de son passage, vous vous préparez à vivre l’étape la plus amère de votre expérience : le retour.

Memento mori

Telle la rose qui flétrit inéluctablement à l'arrivée de l'automne, votre parenthèse enchantée vit ses derniers instants. Finis les so hype apéros sur le toit d'un bar branché de Los Angeles, finis les cocktails exotiques sirotés dans le jacuzzi d'une Penthouse à Singap', finis les Sergei, les Natasha, les Rajesh, les Shirley, les Pablo, les Xu Ping Pong ; il est temps pour vous de retourner à la dure réalité campusarde. Oubliez toutes ces saveurs, ces délices exotiques et dites bonjour aux POW où tout le monde fait la gueule et où on ne boit que de la Vodka Kas et de la Vodka Red Bull Truc de ouf. Dites bonjour aux alarmes incendies déclenchées à 3h du matin, la veille d'un final de Finance. Dites bonjour à la cuisine raffinée et variée du RU. Dites bonjour aux cours de marketing sur les comportements de consommation des contrôleurs de bus bulgares. Dites bonjour aux allez-retours pendulaires entre le Batzet, la Kfet et votre bâtiment. Dites bonjour au E.


In memoriam

Malgré vos tentatives désespérées pour exister, le campus vous oublie. Et ce n'est pas en inondant votre page Facebook de photos de vous faisant du rafting ou escaladant le Mont Fuji que vous allez y changer quelque chose. Vos amis ne se souviennent plus de la date de votre anniversaire et les connaissances du début d'année ne se souviennent même plus de votre nom. Vous rejoindrez vos associations respectives (pour les plus chanceux d'entre vous) où vous serez étranger aux traditions et aux anecdotes qui se sont forgées en votre absence. Au pire, si vous vous sentez délaissé, il y aura toujours IS qui accueille à bras ouvert les étrangers GEP comme vous. Ne le prenez pas mal mais si c'est le cas vous pourrez toujours allez vous consoler en allant faire la fête avec Carlos, Francesca, Dimitri et Priam au fond du campus dans les préfabriqués à côté du terrain synthétique.


Lux in tenebris

« Moi tu sais j'ai vécu la campagne de l'intérieur». Non. Désolé de vous décevoir mais livrer deux pizzas lors de la campagne JE ou participer au défi Téléthon ne fait pas de vous un aguerri de ce campus. Toi, GEP 2A (du moins pour certains d'entre vous) qui prétends avoir la science infuse de ce campus et qui distilleras des conseils aux admissibles/admis ou des taquets aux 1A du Foot ou du Rugby, saches que ta légitimité n'est pas fondée. Alors Nous espérons que tu agiras en conséquence et que tu sauras trouver la place qui sera tienne l'année prochaine. Ne t'invente pas une expérience campus hors du commun et ne pense pas tout savoir sur les us et coutumes de notre école et tout ira pour le mieux.

I