logo SV

Sortie Vauhallan

Tabloïd à la gloire de la liste BimBimGo
Dans 1 an et 334 jours, Une nouvelle ère s'ouvrira

<<< >>>

Verseau comme...

Le 02-06-2016 à 03:22

... Alice Raulic

Le divertissement


Vous avez placé votre année sous le signe du divertissement, ce qui ne fut cependant pas totalement gagnant ou honorable. Vous avez listé BDE, campagne pendant laquelle vous n'étiez pas forcément tenue en haute estime, et c'est un euphémisme, par le reste de votre liste, à part votre grande copine Emma de Surville, plus connue sous le sobriquet du fessier volant. Jamais considérée pour les cooptations, pour vous l'aventure s'arrête là. Votre propension à chercher la petite bête dans tout ce qui vous est dit insupporte nombre de campusards, presque autant que lorsque Antoine Carrosio pose une question en cours. C'est pour dire.
Mais vous avez plus marqué le campus par vos différentes chopes, et surtout les conditions de certaines d'entre elles. Ainsi, votre quasi attentat sexuel sur Antoine Mulak, le Platini de la rue Saint-Jean, reste dans toutes les mémoires, le malheureux n'étant plus capable de rien à ce moment avec un taux d'alcoolémie proche du taux de prévalence du VIH en Afrique du Sud. Certes, vous n'étiez pas non plus dans un état normal, mais cela a bien révélé vos lubriques appétits, qui vous ont ensuite portée vers sur Paul - le ramoneur toulousain - Bonnaud.
Surtout, vous n'avez pas trouvé d'asso à votre goût, malgré de nombreuses tentatives, et essayez même de vous faire passer pour une membre d'HEC ONU pour pallier ce manque. Par la suite, vous avez considéré devenir maman du Zinc, souhait qui ne sera pas, et n'aurait jamais été, réalisé.

Le sérieux

Mais si vous avez fait tout cela, c'est qu'au fond de vous vous vouliez être vue. Non pas par pur ego ou pour satisfaire un quelconque wannabodisme, mais car vous cherchez dans le regard des autres une forme d'assentiment, nécessaire pour vous sentir rassurée sur ce que vous êtes. Car si vous n'êtes pas souvent apparue dans Nos lignes, vous êtes sans doute la fille la plus taillée (injustement !) du campus, et cela ne peux que vous ébranler, à juste titre.

Alice, vous êtes assez sympathique, mais vous gagnerez à plus croire en vous, cela changerait beaucoup de choses.

I