logo SV

Sortie Vauhallan

Tabloïd à la gloire de la liste BimBimGo
Dans 1 an et 334 jours, Une nouvelle ère s'ouvrira

<<< >>>

Enquête au coeur de la DAC

Le 27-06-2016 à 01:55

Infant ubureaucratique de la Chambre de Commerce et d’Industrie créé en 1986 pour « gérer l’ensemble des concours d’HEC Paris et de l’ESCP », la DAC est un spécimen des plus énigmatiques. A l’issue d’une infiltration de plusieurs semaines, votre Rédaction vous livre les dessous de l’organisation qui tient l’avenir de 700 admissibles entre ses mains.

La DAC envoie chaque année son bataillon d'étudiants désemparés fleurant bon la pimbêche et le cas social, pistonnés pour superviser les oraux gérer la salle d'attente, en échange de la modique somme d'environ 900 euros la semaine, soit trois fois plus que les chiourmes en t-shirts bordeaux. Un bon moyen d'assurer leur impartialité pour certains, pour d'autres de détourner de l'argent au profit, pour la plupart, des rejetons de l'Administration. Inutile de préciser que la quantité gargantuesque de ces immondes polos noirs et violets Nous rappelle douloureusement les affaires d'emplois fictifs de la mairie de Paris : il faut en moyenne trois de leurs esprits aiguisés pour cocher un nom sur une liste et vérifier une convocation.


Cette année encore, la sélection des bras cassés Nous offre un spectacle calamiteux : il suffit d'errer dans les couloirs du batzet pour entendre des dindes surmaquillées caqueter et glousser ou de constater les regards louchant avidement sur le tailleur d'un sosie des Tuche. Si les daqueux sont au bon goût ce que Paul-Louis Donnard fut à la modestie lors de son passage en tant qu'admissible sur Nos terres un an plus tôt, la jobarderie de ces bougres ne s'arrête pas à un manque essentiel de sobriété. Il ne Nous a fallu que quelques murmures pour recenser un véritable florilège de crétineries, dont certaines remettent sérieusement en doute la confiance qui leur est accordée : fausses confidences sur le jury à des admissibles stressés, révélation de notes de CSH à des admisseurs voire aux candidats eux-mêmes, blagues louches, confusions sur les horaires de passage, entrée impromptue en plein oral… L'air hagard de certains évoque étrangement l'attitude apathique d'une Fiona Carrance à l'investissement presque aussi flasque qu'en période de campagne.
Une bonne partie de ces abrutis mettant plus d'entrain à se pinter au Zinc qu'à assurer leur maigre mission, il n'aura fallu que quelques jours avant que les maladresses deviennent des scandales. Au lendemain d'une soirée arrosée, une daqueuse à l'haleine gnôlée Nous avouait que seule la moitié de l'effectif prévu s'était donné la peine de se pointer. Dans Notre palmarès des cruches, Nous adresserons une mention spéciale à celle qui a appelé en urgence un admissible à 7h30 avant de se rendre compte qu'il passait son oral deux heures plus tard, ce qui déclencha la juste colère d'Antoine Philippon.
Energumènes de la DAC, vous méritez toute notre estime : vous réussissez à être plus mal organisés que le BDE, qui avait pourtant confié à l'esprit le plus finaud du campus, Lucas Veuillet, les préparatifs de l'Accueil Admissibles. Vous mettez une fois de plus en échec une Administration, qui, loin de se soucier des réalités de terrain, préfère se masturber sur l'amoncèlement des élucubrations du père Toad dans son rapport d'été.

IX