logo SV

Sortie Vauhallan

Tabloïd à la gloire de la liste BimBimGo
Dans 1 an et 334 jours, Une nouvelle ère s'ouvrira

<<< >>>

Courrier des lecteurs

Le 05-07-2016 à 15:32

La Rédaction transmet ici une lettre annotée par ses soins reçue il y a quelques jours sur sa boîte mail, en réponse à son article portant sur la DAC.

Bonjour,


Je ne peux m'empêcher d'adresser une réponse à votre article « Enquête au cœur de la DAC ». En tant qu'employée de la Direction des Admissions et Concours lors de cette session 2016, j'ai été véritablement choquée par vos propos. Vous avez clairement exagéré voire inventé beaucoup de faits que vous prétendez révéler dans votre tribune. J'ai entendu dire que vous étiez familiers de ce genre de procédés, le but étant de distraire votre lectorat. Cependant, sachez que les mots ont un sens et quand je vois ce que vous vous êtes permis d'écrire à propos de la DAC, il y a fort à parier qu'un jour vous soyez confrontés à une plainte pour diffamation.
En ce qui concerne les faits eux-mêmes, beaucoup de ce que vous prétendez est faux. Les absences de mes collègues sont rares et les intéressés doivent s'en justifier auprès d'un responsable. Les erreurs concernant l'horaire, le sujet ou le jury sont exceptionnelles et n'ont jamais nuis au bon déroulement des épreuves orales des candidats. Les propos adressés aux candidats sont la plupart du temps destinés à les rassurer et à les calmer et il reste à prouver qu'ils cherchent intentionnellement à tromper ou à déstabiliser le candidat.
Quant à notre présence à vos soirées sur le campus dans votre bar ou ailleurs, j'aimerais rappeler que nous avons environ le même âge et que vous nous avez montré que vous êtes aussi de grands adeptes de ces lieux. Quand je vois ce qu'il s'y passe, que certains barmans ne se cachent même pas pour pisser dans nos verres, que beaucoup ont des gestes déplacés, que certains se permettent d'hurler à 4h sur le campus jusqu'à réveiller les admissibles, je ne me plaindrai pas si j'étais vous. L'autre soir sur la terrasse, j'ai quand même vu un étudiant HEC [Clément Thomas] vomir et pisser sur une voiture en contrebas [celle de Dimitri Iordanovitch] de manière délibérée, lors de ce qui semblait être un règlement de compte [Dimitri accusé d'être un « connard » (sic) de la JE].
J'aimerais porter à votre attention qu'HEC est une des seules écoles de commerce à avoir recours à des tiers pour organiser les oraux. Il serait temps d'être un peu reconnaissant du travail que nous fournissons pour alléger vos propres emplois du temps. Savoir que vous êtes rémunérés à déambuler sur le campus, alors même que certains ne sont jamais là avant midi [Sona Bumma], ou bien dans un état déplorable encore endormis de la veille [Pauline Maisonneuve], je me demande bien comme vous feriez sans notre aide pour organiser ces oraux. Même remarque pour certains admissibles qui déjà font preuve d'une outrecuidance vis-à-vis des membres de la DAC et de leurs camarades, parfois même des admissibles déjà là l'année dernière. [Nos futurs victimes].
Nous sommes aussi avant tout des étudiants, ce que vous semblez ignorer, sauf quand il s'agit de vivre des histoires parfois tumultueuses avec certaines de mes collègues [Paul Leverger et Lucas PatateChili]
Une « daqueuse ».

IX